Psychopathies juvéniles

 

Lieu d’investigation : Seine et Marne (77)

Type de bâtiment : Château abandonné

Paramètres : Début d’après-midi, temps pluvieux (10°c environ)

Ce château bourgeois du début du 19 ème siècle est situé en Seine et Marne, il est niché en pleine campagne. C’est un ancien centre de réhabilitation pour des enfants atteints de troubles psychologiques ou psychiatriques.

Par la suite, il a été abandonné par l État du jour au lendemain pour une raison mystérieuse. Des scandales judiciaires ont éclatés, le responsable de ce centre à été poursuivi en justice pour des soupçons de faits ignobles et inqualifiables. Nous avons donc décidé de mener une enquête pour déceler d’éventuels phénomènes paranormaux. En effet, ce type de lieu est propice à ces manifestations, dont nous ne connaissons pas la cause. C’est d’ailleurs le but de ces enquêtes, comprendre le pourquoi du comment. Dépasser ses préjugés et s’immerger dans un univers nouveau. Le château est donc bien glauque, mais en bon état globale.

Tout au long de l’enquête à l’intérieur du château, nous avons constaté différents phénomènes bizarres. L’interaction avec notre matériel électronique a été flagrante. Nous avons eu des différences de température et de petites variations electromagnétiques , sûrement dues au bâtiment. Nous avons eu  un PVE (phénomène de voix électronique) assez clair sur le micro camera. C’est un lieu bien flippant et stressant, ou on s’imagine des scènes du passé. Nous avons arpenté toutes les pièces, nombreuses et les escaliers grinçants. Nous nous sentions suivis et pas les bienvenus, mais sans doute nous étions-nous conditionnés avant. Le montage de tête est le plus gros défaut du chasseur de fantôme. C’est son ennemi, son décridibilisateur qui le fait passer pour un fou-furieux. Étions -nous entourés d’esprits tordus, d’âmes en peine cherchant à communiquer ? Peut-être ou peut-être pas.

Cette enquête a été enrichissante du point de vu émotionnel avec ce retour dans un passé proche, contemporain. Finalement, les enquêteurs paranormaux sont peut-être simplement de grands enfants à la recherche d’un passé leur appartenant. Et, lorsqu’ils sont confrontés à ces bribes de passé, ils les rejettent en les qualifiant d’activité paranormal.

Le château est en tout cas sujet à des phénomènes inquiétants, mais le lieu ne peut pas être qualifié de paranormal. Le lourd passé du bâtiment et de l’institution jouant sans-doute sur notre côté émotionnel… Bref, difficile de se prononcer mais c’est un lieu étrange.

Paranormal Paris Officiel

Pin It on Pinterest

Share This