L’esprit du saint patron des cataphiles

Lieu : Paris (75005)

Date: 1793

Type de bâtiment : catacombes de Paris

caveau des chartreuse

entrée du caveau des chartreuse

L’histoire du saint patron des sous-sols parisiens

L’histoire se déroule dans les sous-sols de Paris en 1793. Les légendes ne manquent pas dans les souterrains. Des histoires récentes rapportent d’ailleurs des faits inquiétants. Ces faits dépassent du cadre de la légende.Outre les messes sataniques et les diverses cérémonies cataphiles, les phénomènes paranormaux sont monnaie courante. Le paranormal infuse facilement dans ces lieux, tant le cadre est effrayant et désorientant.

catacombes illustration

Les catacombes à l’époque

Mais revenons à notre histoire, qui est devenu une légende et qui découle sur des phénomènes paranormaux. En 1793, durant la révolution, le portier du Val de Grâce était Philibert Aspairt. Cet homme décida de profiter d’une période de forte agitation pour rejoindre le caveau des Chartreuses. Ce caveau est situé à quelques centaines de mètres de lui et il est connu pour abriter une réserve de bouteilles d’eau de vie. L’homme, apparemment amateur de liqueur, décide donc de s’y rendre. Un chandelier à la main, il s’aventure donc d’un pas sûr dans ce dédale de tunnels. Au bout de quelques centaines de mètres, il trébuche et tombe. Son chandelier s’éteint lors de sa chute…fin de l’histoire.

L’homme essai de se sortir de là mais dans le noir, c’est mission impossible. A l’époque, cette partie des catacombes n’est pas fréquentée. Il mourra de soif et de faim après quelques jours, dans le noir complet. On le retrouvera 11 ans plus tard, à quelques dizaines de mètres du caveau des Chartreuses…

acte de décès

acte de décès de Philibert Aspairt

Depuis, malgré la réalité de cette histoire, la légende est née. Philibert Aspairt est considéré comme le premier des cataphiles parisiens. Il à été enterré sur place, dans les catacombes. Son tombeau est devenu un lieu de pèlerinage et il est devenu le Saint Patron des cataphiles.

La légende à laissé place au paranormal il y a environ 20 ans. Une vidéo circule encore, montrant un homme paniqué et visiblement poursuivi par…personne. Fake? sans doute. Peut-être est-ce le saint patron qui garde encore ces souterrains et poursuit les intrus.

Dans ce type de lieu, le paranormal prend tout son sens. Le contexte, si particulier, peut à lui seul influencer les enquêteurs. Mon côté rêveur me dit pourquoi pas et mon côté rationnel et lucide me dit que tout cela, toutes ces histoires sont liées au contexte et à un conditionnement psychologique.

Bonne journée, soirée, à tous!

Suivez nous sur facebook : https://www.facebook.com/ParaParis001/

 

 

Pin It on Pinterest

Share This